36 RUSES ET STRATAGÈMES/CULTURES/SO WHAT MISTER SUN TZU ?

LES 36 STRATAGÈMES CHINOIS INTERPRÉTÉS. 36 stratagèmes, liste.

CASTI. STRATAGÈMES

DE L’EMPRISE

  1. Cacher dans la lumière

Mener l’Empereur en bateau. Ce qui est familier n’attire pas l’attention. – La lettre volée d’Edgar Poe est visible, donc elle n’est pas secrète.

  1. L’eau fuit les hauteurs

Encercler Jaune pour sauver Bleu. Construire la victoire en se réglant sur les mouvements de l’ennemi. – L’offensive conduite par Jaune sur Bleu crée l’opportunité d’une attaque dans le vide de la défense de la capitale de Jaune.

  1. Le potentiel des autres

Tuer avec une épée d’emprunt. Si tu veux réaliser quelque chose, fait en sorte que d’autres le fassent pour toi. – En accomplissant leur travail en toute bonne conscience, chercheurs, médecins et journalistes œuvrent objectivement aux objectifs d’un groupe pharmaceutique.

  1. Les vases communicants

Attendre tranquillement un ennemi qui s’épuise. Le stratège attire l’ennemi, il ne se fait pas attirer par lui. – Le président sortant, secrètement candidat à sa réélection, attend que les prétendants épuisent leurs cartouches avant de se déclarer en connaissance de cause et de l’emporter.

  1. Le chaos fertile

Piller les maisons qui brûlent. La première tâche du général consiste à se rendre invincible, les occasions de victoire lui sont fournies par les erreurs adverses – Un politique ambitieux s’engage dans le camp défait (yin) car plus porteur à terme que celui de la victoire récente (yang).

  1. La stratégie adore le vide

Mener grand bruit à l’Est pour attaquer à l’Ouest. Celui qui sait quand et où s’engager fait en sorte que l’autre ignore où et quand se défendre. – La cité assiégée impatiente, qui attend depuis longtemps de connaître la direction de l’offensive, n’est plus critique sur les signaux qu’elle reçoit enfin, mais qui la désinforme sur le sens de l’attaque.

II. STRATAGÈMES

DU FIL DU RASOIR

  1. Créer à partir de rien

Transformer le mirage en réalité. Toute chose dans l’univers a été créée à partir de quelque chose qui vient du néant. – Le conseiller au chômage crée une illusion qui suscite un mouvement qui le rend riche et puis indispensable.

  1. Vaincre dans l’ombre

Montée discrète à Chen Cang. Attaquer en pleine lumière, vaincre en secret. – Le Royaume de la Montagne fait ostensiblement réparer le pont de connexion avec le Royaume de la Plaine, puis l’envahit à partir de chemins escarpés.

  1. Profiter de l’aveuglement

Observer l’incendie sur la berge en face. Le bon stratège maîtrise l’art du délai. – Le martin-pêcheur et l’huître s’obstinent dans leur affrontement, la chouette et les crevettes les dévorent à la fin.

  1. Le sourire du tigre

Cacher une épée dans un sourire. La bouche est aussi douce que le miel, mais l’estomac est aussi dangereux que le sabre. – Le dictateur fait exécuter publiquement qui lui conseille d’attaquer son voisin, puis annexe celui-ci.

  1. Qui sait perdre gagne

Sacrifier le prunier pour sauver le pêcher. Sacrifier les détails pour réaliser de grands desseins. – Le sacrifice consenti du faible annule la force majeure adverse et crée les conditions de la victoire.

  1. La chance se construit

Emmener un mouton en passant. L’occasion fait le larron. – Le candidat stagiaire adapte sa proposition en fonction de l’actualité de l’entreprise qu’il découvre.  

III. STRATAGÈMES

D’ATTAQUE

  1. La pince des louanges

Battre l’herbe pour débusquer le serpent. Faire s’envoler avec des louanges puis saisir par des pinces. – En qualifiant de cheval le cerf qu’il offre au roi, le comploteur compte ses alliés à la cour.

  1. Le potentiel du passé

Redonner vie à un cadavre. Celui qui peut agir ne se laisse pas manipuler. Celui qui ne peut plus rien faire supplie qu’on l’utilise. – Visitée en rêve, Jérusalem devient une cité sainte de la nouvelle religion.

  1. La victoire par la situation

Amener le tigre à quitter la montagne. Le général ne demande pas la victoire à ses soldats mais à la situation. – Le Grec Xénophon dispose le reste de ses troupes le dos à la montagne pour vaincre psychologiquement les Perses.

  1. Lâcher pour saisir

Laisser courir pour mieux saisir. Avant de détruire, il faut construire ; avant d’affaiblir, il faut consolider ; avant de prendre, il faut donner. – Une brèche dans un siège crée un espoir grandissant qui affaiblit progressivement la volonté des encerclés d’en découdre.

  1. Du plomb pour de l’or

Jeter une brique pour ramasser du jade. Octroyer un avantage momentané pour assurer une victoire durable ultérieure. – En séduisant la secrétaire, le chercheur obscur prend rendez-vous avec une sommité scientifique.

  1. Le poisson pourrit par la tête

Pour capturer les bandits, mettez d’abord la main sur leur chef. Modeler l’esprit du général adverse. – En s’associant aux malades, le groupe pharmaceutique acquiert la connaissance tacite de leurs affections et de leurs attentes.

IV. STRATAGÈMES

DES SITUATIONS CHAOTIQUES

  1. Travailler en montagne

Retirer les bûches sous le chaudron. La faiblesse l’emporte sur la force. – Le sage africain voit les racines du baobab, le reporter français décrit son tronc et ses branches.

  1. La confusion opportune

Troubler l’eau pour attraper les poissons. Les temps difficiles créent les héros. – En empruntant la cause d’un braqueur, une cliente sous la menace sauve ses économies.

  1. Muer sous la façade

La cigale d’or fait sa mue. Quand tu t’échappes, fais le secrètement sans que cela se sache. Construit un faux bastion afin de dissuader l’ennemi d’attaquer, et retires toi discrètement en laissant un nid vide. – Une reine bafouée par une favorite s’en fait la confidente pour mieux la perdre.

  1. Stratagème de la chèvre

Verrouiller la porte pour capturer les voleurs. Plus que les criminels, la police de Singapour traque les situations qui les créent. – Le prétendant habile use des penchants de la belle pour la séduire.

  1. S’allier au diable pour servir dieu

S’allier avec un pays lointain et attaquer son voisin. Il existe des intérêts permanents mais pas d’amis éternels. Deux grandes puissances peuvent partager le même lit, sans partager le même rêve. – Le recrutement de criminels comme force de police vient à bout du banditisme et de la corruption.

  1. Convertir un emprunt en acquis

Demander passage pour attaquer Guo. Empruntez les ressources d’un allié pour attaquer un ennemi commun. Une fois celui-ci défait, usez de vos ressources contre l’allié pour vous en emparer. – Les facilités logistiques concédées à une agence lointaine lui servent de base d’observation, de recrutement et puis de concurrence.

V. STRATAGÈMES

POUR GAGNER DU TERRAIN

  1. S’approprier la charpente

Voler les poutres, échanger les piliers sans que la maison ne bouge. Voler le Ciel et mettre au dessus un faux sol. – Pour se redresser, l’entreprise Nippon Roche organise en interne le transfert de ses meilleures compétences commerciales.

  1. Châtier la poule pour effrayer le singe

Injurier l’acacia en montrant le mûrier. Une armée est invincible lorsqu’elle craint plus ceux qui la commandent que ses ennemis. – En massacrant une poule, le chien dissuade une troupe de singes, qui effrayée quitte la contrée.

  1. Un profil bas sécurise l’intelligence

Faire semblant d’être bête sans tomber dans la bêtise. Abuse ton adversaire en l’incitant à sous estimer tes propres capacités. – Un coq de combat assagi et boiteux ne craint plus la mort et devient invincible.

  1. Le cadeau empoisonné

Les faire monter sur le toit, puis retirer l’échelle. Tenu de choisir entre la vie et la mort, choisit la mort sans hésiter. Méditer quotidiennement sur la mort, c’est se concentrer sur la vie. – L’aggravation volontaire des difficultés d’une entreprise provoque un mouvement salutaire de mobilisation.

  1. Enrôler la force adverse

Orner de fleurs un arbre sec. En l’absence de troupes, utilise celle de ton ennemi. – Les gnous détalent devant le Renard suivi du Lion.

  1. Rendre l’inutile indispensable

Échanger les places de l’hôte et de l’invité. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. – Le presque SDF prend les commandes en remplissant les vides dans la gestion de son amphitryon.

VI. STRATAGÈMES

DU DERNIER RECOURS

  1. La faveur fatale

Stratagème de la belle. Un pas en arrière crée les conditions d’un bond futur. – En accordant avec libéralité des faveurs qu’il n’est plus en mesure de refuser, le président qui a perdu les élections reprend l’initiative.

  1. La déception paradoxale

Stratagème de la ville vide. Lorsque le roi est nu, parader est le seul atout qui lui reste. – À l’approche d’une armée ennemie à la supériorité écrasante, le général laisse les portes de la cité grandes ouvertes et va jouer du luth sur la plus haute tour.

  1. Retour d’espion à l’envoyeur

Utiliser à son profit l’espion de son adversaire. Il n’est de situation où les espions ne puissent être utilisés. – Un réseau de renseignement retourné par l’ennemi devient vecteur de sa désinformation.

  1. La blessure volontaire

S’infliger une blessure pour gagner la confiance de l’ennemi. Feindre un conflit dans son camp pour introduire un agent dans celui de l’ennemi. – En prétextant d’une opération d’espionnage contre elle, une multinationale dissuade ses concurrents et se procure une publicité gratuite pour ses produits.

  1. Stratagèmes en chaines

Conjuguer plusieurs méthodes dans un but précis. Ceux qui se livrent aux stratagèmes n’en pratiquent jamais un seul. Pour réussir, il faut souvent en utiliser plusieurs à la fois. – Un parti politique minoritaire ballade son allié majoritaire par le biais d’un florilège de stratagèmes.

  1. Éloge de la fuite

La fuite est le stratagème suprême. Une bonne retraite vaut mieux qu’un mauvais combat. Après un mauvais coup collectif, l’un des vainqueurs se retire avec sa mise, quand les deux autres restent aux prises.

© Pierre Fayard (Dunod 2011) : Comprendre et appliquer Sun Tzu. 36 stratagèmes de sagesse en action. Porto Alegre, Bookman (2006) & Lisboa, Escolar Editora (2008) : Compreender e aplicar Sun Tzu. O pensamento estratégico chinês: uma sabedoria em açao. Bucarest, Polirom (2009) : Cum sa intelegem si sa aplicam Sun Tzu. Gindirea strategica chineza. Milano, Ponte alle Grazie (2010) : Vincere senza combattere. Da Sun Tzu ai 36 stratagemmi: l’arte della strategia secondo l’antico pensiero cinese.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s